2012
05.16

OpenVZ est un outil de virtualisation comme Xen, VirtualBox et consort.
La particularité d’OpenVZ est de gérer la virtualisation par container. Ce qui permet de lancer les machines virtuelles de manière indépendantes, de pouvoir gérer les mis à jours et les installations d’application sur chaque machine.
Ici, je vais installer OpenVz sur une Debian Lenny, y ajouter un machine virtuelle de type Debian.
Pour tout savoir sur OpenVZ , vous pouvez regarder sur la page Wikipedia .

Installation d’OpenVZ


Pour installer OpenVZ sur une Debian Lenny, rien de bien compliquer:

root@debianServeur:~# aptitude install linux-image-2.6.32-5-openvz-686 vzctl vzquota

Normalement, les paquets choisis permettront de créer les images et de les paramétrer.
Un reboot sera nécessaire afin de pouvoir jouer avec OpenVZ. Le boot démarrera sur le nouveau kernel installé.
Une fois démarré, les répertoires suivants sont présents :
-/var/lib/vz/ -> le répertoire où se trouveront toutes les machines installées
-/etc/vz/conf -> une fichier de conf par machine virtuelle (e.g : /etc/vz/conf/101.conf )
/etc/vz/names -> les liens vers les machines virtuelles ( e.g: /etc/vz/names/computer1 )
/etc/vz/vz.conf -> Configuration d’openVz
/etc/vz/dists -> La configuration pour chaque distribution
La liste des commandes utiles est là : Basic Operations OpenVZ

Création d’un nouveau container


Le principe pour installer une nouvelle machines virtuelle, est de télécharger une image sur le site OpenVZ ( directement sur ce lien ).
Une fois le template téléchargé dans /var/lib/vz/template/cache , il suffit de lancer la commande

vzctl create 101 --ostemplate debian-6.0-x86

Une fois installée , il suffit de lancer la nouvelle machine

vzctl start 101

La machine contient les éléments de base :
Un utilisateur root, et une shell.

Liste des commandes de base

— mettre le mot de passe root : vzctl set 101 --userpasswd root:test --save
— mettre une ip au serveur : vzctl set 101 --ipadd 192.168.1.201 --save
— définir la passerelle par défaut : vzctl set 101 --nameserver 192.168.1.254 --save
— exécuter une commande à distance : vzctl exec 101 service sshd status
— définir le hostname de la machine : vzctl set 101 --hostname debianVir2-FTP --save
— voir la liste des vz : vzlist

-debianServeur@root-/root $ vzlist
CTID NPROC STATUS IP_ADDR HOSTNAME
101 15 running - debianVir1-WEB
102 8 running 192.168.1.202 debianVir2-FTP
103 24 running - debianVir3-LDAP

Les éléments sauvegardés ( avec l’option –save ) sont placés dans le fichier de configuration de la vz /etc/vz/conf/CTID.conf

Monter un partage réseau sur une VZ


Si on souhaite mettre en place un accès partagé ( par exemple avoir accès depuis une VZ à un élément du réseau ), il faire en 2 étapes :

1 . Monter le lecteur réseau sur la machine HOTE via CIFS

-debianServeur@root-/root $ cat /etc/fstab |grep cifs
//192.168.1.10/partage/ on /partage type cifs (rw,mand)

2. Monter un partage SIMFS sur la machine cliente ( CTID 101 ) .
On crée le fichier /etc/vz/conf/101.mount afin les options spécifiques ( montage SIMFS, réseau veth … )

-debianServeur@root-/root $ cat /etc/vz/conf/101.mount
#!/bin/bash
. /etc/vz/vz.conf
. ${VE_CONFFILE}
SRC=/partage/FTP
DST=/home/ftp/partage
if [ ! -e ${VE_ROOT}${DST} ]; then mkdir -p ${VE_ROOT}${DST}; fi
mount -n -rw -t simfs ${SRC} ${VE_ROOT}${DST} -o ${SRC}

-debianServeur@root-/root $ vzctl restart 101

cela permettra à la VZ 102 d’avoir accès en écriture au partage réseau //192.168.1.10/partage/FTP dans le répertoire /home/ftp/partage

Avoir une vue des ressources utilisées


La commande vzcalc CTID permet de voir la consommation des ressources :
-debianServeur@root-/root $ vzcalc -v 101
Resource Current(%) Promised(%) Max(%)
Low Mem 0.33 5.24 5.24
Total RAM 0.83 n/a n/a
Mem + Swap 0.47 5.51 n/a
Alloc. Mem 0.97 6.88 13.30
Num. Proc 0.08 n/a 1.23
--------------------------------------------
Memory 0.97 6.88 13.30

OenVZ Web Panel


OpenVZ Web Panel est un outil qui permet de gérer les VZ à partir d’une page WEB.
C’est très simple à installer

wget -O - http://ovz-web-panel.googlecode.com/svn/installer/ai.sh | sh

Une fois installé, vous y avez accès via l’adresse
http://:3000
Login par défaut : admin/admin
C’est assez pratique, car ça permet de lancer des commandes sur les VM directement.
La suite se trouve ici : Installation VZ LDAP Client et VZ LDAP Serveur

1 commentaire pour l'instant

Ajoutez votre commentaire
  1. […] L’installation des template debian et l’installation d’openvz se trouve sur cette fiche Je pars donc de 2 VZ 105 et 104, qui sont fraichement installées avec le template debian. Le […]

%d blogueurs aiment cette page :